L’accomplissement de l’Agneau de Dieu et la colère de l’Agneau de Dieu.

Suivez JCSR.church

L’accomplissement l’Agneau de Dieu, et la colère de l’Agneau de Dieu.

Il faut une sagesse infinie, une force intérieure, et une volonté infinie pour ne pas faire preuve de brutalité et de violence, lorsqu’on dispose d’une force et d’une puissance infinies. C’est en cela que Dieu Seul est bon. Car IL est Tout-puissant: puissance et force infinie. Mais IL est lent à la colère, et plein de retenue. Si Dieu avait voulu, s’IL n’avait pas été Amour, nous aurions péri tant de fois. Le déluge sous Noé, aurait pu arriver tant de fois. Jusqu’à l’extinction totale de l’humanité.

Mais Dieu, dans son Amour et sa clémence infinie pour ses créatures, pour la création, pour l’homme fait à sa ressemblance, pour ses fils et filles à venir, a juré qu’un déluge n’aurait plus lieu. Même si toutefois des épreuves et des fléaux doivent encore survenir à cause du mal que nous faisons et acceptons. Et aussi, à cause de notre infidélité, de notre désobéissance, de notre idolâtrie, et du péché. Rares sont ceux qui se repentent réellement du péché, c’est pour cela que les fléaux et les drames s’abattent sur un grand nombre.

Jésus-Christ, le Seigneur, dans toute sa noblesse est venu une première fois pour nous sauver et donner la chance à ceux qui croiraient en Lui, et l’accomplissement de la Parole de Dieu, d’être sauvé et de pouvoir rejoindre le Royaume de Dieu.
Non pas par la force, bien qu’IL disposât déjà de la plus grande force qui soit, étant Dieu. IL a accompli des miracles d’amour et de douceur pour nous convaincre qu’il est avantageux pour nous de le suivre, pour aller au Père. Et aussi, qu’il est avantageux pour nous, de rejeter et détester le mal, d’y résister, et de le combattre, par la puissance du Seigneur Jésus-Christ, lorsqu’on est en présence celui-ci.

Jésus-Christ, lors de sa première venue, bien qu’IL disposât d’une force et d’une puissance infinie en Dieu, IL s’est donné en sacrifice pour nous sauver. IL s’est fait humble, et tondre volontairement, comme l’agneau qu’on amène à l’abattoir. IL s’est fait insulter, humilier et battre, alors qu’IL est Seigneur et Dieu Tout-puissant de toute la création.
Et, il fallait accomplir cela pour nous sauver et nous racheter, d’après la justice et les lois de Dieu. Il fallait cela pour nous racheter et nous sauver. Il fallait que le Seigneur, Jésus-Christ, Dieu donnât sa vie pour les nôtres. C’est en cela que consiste la victoire du Seigneur Jésus-Christ Roi des justes, à la croix! Dieu avait une solution pour sauver l’humanité du péché, et de la mort, introduite par Adam et Ève, et par leur désobéissance.

Dieu a accompli tout cela avec Amour et par Amour. Jamais, le Seigneur Jésus-Christ n’opérât par la violence, ni par la brutalité, IL a agit uniquement avec Amour, patience, pédagogie, sagesse, et vérité, par l’Esprit de Dieu.

C’est un signe et un encouragement pour les nations, les forts, les puissants, les individus,…, à agir de la sorte.

« Faisons l’amour et non la guerre » d’autant plus, si nous sommes forts et puissants. Mettons de côté l’orgueil et la vanité pour n’être qu’amour, si cela est possible.
En tout cas, le Seigneur Jésus-Christ nous a montré ces choses. Comme: comment agir avec amour et douceur, quand bien même nous disposerions d’une force infinie, de la plus grande armée, etc., pour anéantir toute vie sur Terre, et dans les univers.

Toutefois, la seconde venue du Seigneur Jésus-Christ, qui se fera selon la volonté et la prescience du Père. Les choses ne seront plus pareilles. Car, le temps de la patience du Père sera passé, le temps de l’accomplissement du Fils sera passé. Les temps de la patience et de l’accomplissement seront passés. Il sera venu le temps de la colère de l’Agneau de Dieu, le temps de la colère du Fils de Dieu. Ainsi que le temps du jugement dernier!

IL viendra dans les nuées et dans sa gloire, accompagné de ses anges. Pour terrasser ses ennemis, les vaincre, les lier, et les jeter dans le lac de feu et de souffre qui ne s’éteint pas. Là, sera venu le temps du jugement des vivants et des morts. Là, périront définitivement, ceux qui n’ont pas cru en Dieu l’Éternel, en son Fils Jésus-Christ, notre bien-aimé, et en ce qui nous avait été annoncé par les patriarches, les prophètes juifs des temps anciens, par Jésus-Christ le Seigneur, par ses apôtres, et ses disciples vrais, et bien sûr, par la Parole de Dieu.

La fois prochaine, Jésus-Christ viendra faire périr les ennemis des saints et les ennemis du Royaume de Dieu, les méchants et ceux qui n’ont pas aimé le bien, et qui ont préfère le mal.

Dieu leurs aura laissé le temps de se convertir, par l’accès à sa volonté, à sa connaissance et à sa personne, par Jésus-Christ et le Saint-Esprit. Aussi, par des avertissements et invitations divers à se repentir, et à convertir véritablement leur cœur de pierre, en cœur de chair.

« Mais il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir, il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre.« 

Cependant, vous qui lissez ces lignes, revenez à Dieu. Car, la prochaine fois que Jésus-Christ Seigneur et Roi reviendra, le temps de la clémence sera passé. Que nous soyons morts ou vivants, nous serons jugés à l’aune de vos actions passées. Nous serons pesés et mesurés. Et si nous sommes trouvés légers, nous serons jetés dans le feu de la géhenne avec les méchants, dans un feu de souffrances éternelle. En vérité, ces souffrances sont indescriptibles. Cependant, rien n’est pire que la géhenne, le lac de feu et de souffre, où les souffrances sont terribles et perpétuelles. On ne peut pas souhaiter, même à son pire ennemi de se retrouver là-bas.

Toutefois, Dieu, dans sa justice et sagesse infinie y enverra uniquement, ceux qui auront choisi d’y être éternellement enfermés. Car, par le libre arbitre nous avons le choix. Par la connaissance du bien et du mal, nous avons le choix!

Alors frères et sœurs, choisissons la vie éternelle, la couronne de vie éternelle, la gloire auprès de Dieu, à l’opprobre avec les ennemis de Dieu.
Réformons-nous, aimons Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit, plaisons-lui, accédons au Royaume de Dieu, soyons définitivement dans le corps de Jésus-Christ. Car cela est avantageux pour nous qu’il en soit ainsi, d’éternité en éternité. Amen!

Car, quand Dieu, Jésus-Christ reviendra, et que Dieu le Père viendra habiter parmi les siens ce sera pour régler trancher définitivement ces choses. Alors battons-nous pour la vie éternelle, par notre amour pour Dieu et nos agissements hérités de Jésus-Christ notre Seigneur, maître et Dieu qui nous a enseigné les voies pour plaire à Dieu le Père et gagner le Royaume des Cieux.

Soucieux de nous retrouver dans le Royaume de Dieu, motivons-nous par des encouragements incessants à faire le bien, et à agir selon Jésus-Christ, pour plaire à l’Éternel, notre Dieu, notre Père, notre Créateur dont nous dépendons pour toutes choses. Travaillons positivement sur nos âmes, consacrons notre vie, notre âme et notre gloire à Jésus-Christ, notre Seigneur. Afin d’être parfaitement agréables à l’Éternel des armées, notre Dieu et notre Tout! Frères et sœurs réformons-nous, tant qu’il est encore tant. Afin, d’être trouvés irréprochables, à la seconde venue du Seigneur Jésus-Christ!

Car, Jésus-Christ revient, et il reviendra à tout moment, alors tenons-nous prêts. Et invitons-le à venir au temps convenu, que Seul l’Éternel, notre Dieu connaît!

Matthieu 25

Louis Segond Bible

« Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l’époux. Cinq d’entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d’huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l’huile dans des vases. Comme l’époux tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l’époux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent. Les sages répondirent: Non; il n’y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure.

Il en sera comme d’un homme qui, partant pour un voyage, appela ses serviteurs, et leur remit ses biens. Il donna cinq talents à l’un, deux à l’autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité, et il partit. Aussitôt celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla, les fit valoir, et il gagna cinq autres talents. De même, celui qui avait reçu les deux talents en gagna deux autres. Celui qui n’en avait reçu qu’un alla faire un creux dans la terre, et cacha l’argent de son maître.

Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint, et leur fit rendre compte. Celui qui avait reçu les cinq talents s’approcha, en apportant cinq autres talents, et il dit: Seigneur, tu m’as remis cinq talents; voici, j’en ai gagné cinq autres. Son maître lui dit: C’est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître.

Celui qui avait reçu les deux talents s’approcha aussi, et il dit: Seigneur, tu m’as remis deux talents; voici, j’en ai gagné deux autres. Son maître lui dit: C’est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître.

Celui qui n’avait reçu qu’un talent s’approcha ensuite, et il dit: Seigneur, je savais que tu es un homme dur, qui moissonnes où tu n’as pas semé, et qui amasses où tu n’as pas vanné; j’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre; voici, prends ce qui est à toi.

Son maître lui répondit: Serviteur méchant et paresseux, tu savais que je moissonne où je n’ai pas semé, et que j’amasse où je n’ai pas vanné; il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers, et, à mon retour, j’aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt. Otez-lui donc le talent, et donnez-le à celui qui a les dix talents.

Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.

Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire. Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.

Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite: Venez, vous qui êtes bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde. Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli; j’étais nu, et vous m’avez vêtu; j’étais malade, et vous m’avez visité; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi. Les justes lui répondront: Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons-nous donné à manger; ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire? Quand t’avons-nous vu étranger, et t’avons-nous recueilli; ou nu, et t’avons-nous vêtu? Quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi? Et le roi leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites.

Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche: Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. Car j’ai eu faim, et vous ne m’avez pas donné à manger; j’ai eu soif, et vous ne m’avez pas donné à boire; j’étais étranger, et vous ne m’avez pas recueilli; j’étais nu, et vous ne m’avez pas vêtu; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité. Ils répondront aussi: Seigneur, quand t’avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t’avons-nous pas assisté? Et il leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n’avez pas fait ces choses à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne les avez pas faites. Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle. »

Dieu nous enseigne toutes choses, et IL nous montre la voie à suivre: malgré sa force infinie, IL n’use jamais de force, ni de violence, pour nous amener à Lui, prenons exemple sur LUI!

Suivez JCSR.church

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please reload

Please Wait
<< Change Language

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Nous utilisons des cookies pour offrir une fonctionnalité supérieure et pour améliorer votre expérience sur notre site Web. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez les contrôler dans notre politique de cookies. L’utilisation continue de ce site indique que vous acceptez cette politique.

Fermer