Adultère

Suivez JCSR.church

Adultère, esprit d’adultère, d’envie, et de convoitise, guidée par l’attrait de la chair !

Les femmes et les hommes se fréquentent de plus en plus, et partagent de plus en plus des instants de vie. Que ce soit sur les bancs de l’école, ou au travail. Ceci n’est pas à remettre en cause, cependant, cela complique certaines relations.

Surtout pour les couples, et personnes engagées l’une envers l’autre, et les gens mariés.

Que faire alors que nous sommes mariés, ou engagés envers la personne qui partage notre vie, et que parallèlement nous tombons pernicieusement, jour après jour, et parfois involontairement, sous le charme d’une tierce personne, que nous fréquentons chaque jour, ( au travail par exemple, ou ailleurs… ), et qui ne nous laisse pas indifférent ?

Parfois c’est dû à une alchimie particulière, une chimie particulière, des gestes, des mots, des attitudes, des regards, une complicité naissante, les circonstances, une bonne entente, etc.


Comment résister à cela, alors que nous sommes engagés?

Eh bien, on résiste par la foi en Dieu, par l’amour des lois de Dieu, et de ces commandements ! Et il faut revenir à Dieu, redonner de la considération à l’institution du mariage, et combattre par Jésus-Christ, et l’amour de Dieu, la déliquescence des mœurs et valeurs du monde actuel !

Ce n’est évidemment pas facile puisque nous sommes pour la plupart gouvernés par la chair. Rares sont ceux qui vivent par l’esprit, et sont capables de résister à l’appel de la chair, de la convoitise et de l’adultère, du moins en esprit. Car la pensée précède les actes, et c’est d’abord par la pensée que nous péchons.

Matthieu 15:19

« Car c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies »

Ce phénomène est d’autant plus accentué si notre place dans la société est importante. C’est pourquoi les personnes jouissant d’une grande notoriété sont les plus exposées, et les plus vulnérables, aux risques d’adultères. Les personnes les plus exposées sont les personnes influentes, prêtres et pasteurs, les hommes politiques, les chefs d’entreprises, les sportifs, les stars en tous genres etc.

Toutefois, nul n’est à l’abri de l’adultère ( ni Pasteur, ni brebis ), car le malin oeuvre avec le charme, l’esprit de séduction, et l’esprit de convoitise, contre lesquels il nous faut résister, si l’on ne veut pas heurter Dieu premièrement, briser un beau mariage, et faire du mal à ceux que l’on aime !

Il faut apprendre à ne pas dire certains mots, à ne pas avoir certaines attitudes équivoques, à ne pas faire certaines actions, et gestes, etc. qui encourageraient, ou qui seront soumis à interprétations !

Si on se sent attiré sentimentalement, par une personne, qui n’est ni la femme, ni le mari que Dieu nous a déjà donnés. Il faut savoir garder une distance convenable, et raisonnable, à tous égards entre nous et cette personne. Il faut nous éloigner d’elle et refuser avec l’aide de Dieu, qu’elle ne s’immisce dans la vie, bien ordonnée que Dieu nous a faite !

Matthieu 5:29

« Si ton œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne. »

Veillons sur nos âmes, sur notre couple, et sur notre famille, car le diable aime à détruire tout cela. Demandons le soutien du Seigneur Jésus-Christ, du Père Éternel, et de l’Esprit Saint. Et confions tous nos fardeaux au Seigneur des seigneurs Jésus-Christ Roi, car Il nous garde de tout mal, par sa force et sa puissance infinie, et par son triomphe éternel sur le malin et ses œuvres !

Frères et sœurs, rejetons par le sang et le nom de Jésus-Christ, l’esprit d’adultère, de convoitise, d’envie et d’insatisfaction dans les choses saines et bonnes que Dieu Lui-même, nous a déjà données. Amen !

L’adultère ( Proverbes 5.1-23 )

« Mon fils, sois attentif à ma sagesse, tends l’oreille vers mon intelligence, afin que tu conserves la réflexion et que tes lèvres gardent la connaissance. 

Certes, les lèvres de l’étrangère ruissellent de miel et son palais est plus doux que l’huile,
mais à la fin elle est amère comme l’absinthe, coupante comme une épée à deux tranchants.
Ses pieds descendent vers la mort, ses pas aboutissent au séjour des morts. Elle se garde bien d’examiner le chemin de la vie. Ses voies sont des voies d’errance, mais elle ne le sait pas.

Et maintenant, mes fils, écoutez-moi et ne vous détournez pas des paroles de ma bouche! Passe loin de chez elle et ne t’approche pas de la porte de sa maison!

Sinon tu livreras ta dignité à d’autres et tes années à un mari sans pitié; sinon des étrangers se rassasieront de ton bien et du produit de ton travail dans la maison d’un autre; sinon tu gémiras, près de ta fin, quand ta chair et ton corps dépériront.

Tu diras alors: «Comment donc ai-je pu détester l’instruction et comment mon cœur a-t-il pu mépriser le reproche?

Comment ai-je pu ne pas écouter la voix de mes maîtres, ne pas tendre l’oreille vers ceux qui m’instruisaient? Encore un peu et j’aurais été au comble du malheur au milieu du peuple et de l’assemblée.»

Bois l’eau de ta citerne, l’eau qui sort de ton puits! Tes sources doivent-elles se déverser à l’extérieur? Tes ruisseaux doivent-ils couler sur les places publiques?

Qu’ils soient pour toi seul, et non pour des étrangers avec toi. Que ta source soit bénie, fais ta joie de la femme de ta jeunesse, biche des amours, gazelle pleine de grâce!

Que ses seins te rassasient constamment, enivre-toi sans cesse de son amour!
Pourquoi, mon fils, t’enivrerais-tu d’une étrangère et embrasserais-tu la poitrine d’une inconnue?

En effet, les voies de l’homme sont devant les yeux de l’Éternel: il examine tous ses sentiers.
Le méchant est prisonnier de ses propres fautes, il est retenu par les liens de son péché. Il mourra faute d’instruction, c’est de l’excès de sa folie qu’il s’enivrera.

Apprenons et vivons la fidélité envers Dieu, et envers nos semblables, et comme il est question ici, envers notre moitié, notre femme ! Amen !
Grâce, à Dieu, nous surmontons toujours toutes les difficultés de nos vies, car Dieu aplanit nos sentiers, et anéanti tous les ennemis de nos âmes !Et aussi, si nous le souhaitons vraiment, toutes les embûches sur nos routes ! À Dieu seul la louange, la gloire et l’adoration, aux siècles, des siècles, Amen !

Copyright © All Rights Reserved to JCSR.Church & JCSR.FR

Suivez JCSR.church

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<< Change Language

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Nous utilisons des cookies pour offrir une fonctionnalité supérieure et pour améliorer votre expérience sur notre site Web. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez les contrôler dans notre politique de cookies. L’utilisation continue de ce site indique que vous acceptez cette politique.

Fermer